Martinique

Bilan de la qualité des eaux baignade 2019 : 98 % des baignades conformes

Communiqué de presse
Visuel
L’Agence Régionale de Santé de Martinique présentera ce mercredi 20 novembre 2019, son bilan de la « qualité des eaux de baignade » à l’ensemble des communes et acteurs des eaux de loisirs.
Les bons résultats du bilan 2019 avec 98 % des baignades conformes, confirment le maintien d’une qualité de nos eaux conformes aux exigences européennes.
Corps de texte

Préserver la qualité de nos eaux

L’Agence Régionale de Santé de Martinique assure le contrôle sanitaire de l’ensemble des zones de baignade recensées sur l’île afin qu’elles restent une véritable richesse touristique mais également un espace de plaisir et de détente pour les martiniquais.

Les eaux de baignade doivent être garantes de qualité et de sécurité pour tous.

C’est dans ce souci de santé publique, que l’ARS Martinique et que l’ensemble des acteurs de l’eau (collectivités, communautés d’agglomérations, ODE, exploitants du système d’assainissement) travaillent ensemble afin de préserver la qualité de nos eaux de baignade.

Une amélioration de la qualité qui se maintient

Aujourd’hui 98  %  des baignades en Martinique sont conformes aux exigences européennes de qualité (qualité excellente, bonne, suffisante) soit :

  • 43 baignades sont d’excellente qualité ; (soit 69%)                        

    visuel eaux de baignade 2019
  • 15 baignades sont de bonne qualité ; (soit 24%)
  • 3 baignades sont de qualité suffisante ; (soit 5%)
  • 1 baignade est de qualité insuffisante ; (soit 2%)

A noter :

  • 2 baignades améliorent leur classement   : Anse Mabouya (Ste Luce) et Cœur Bouliki (St Joseph)
  • 55 baignades demeurent inchangées
  • et seules 5 baignades baissent légèrement dans le classement en gardant toutefois une eau de qualité (Anse Noire, Carbet Sud, Vétiver, La Brèche, Amont du Stade).

Un contrôle sanitaire constant de nos eaux

Pour s’assurer de la qualité de l’eau, l’ARS Martinique et ses partenaires évaluent, contrôlent, répertorient tout l’année l’ensemble des sites de baignade déclarées.

Au cours de la saison, 1648  prélèvements ont été effectués par le Laboratoire Territorial d’Analyses (1554 prélèvements en mer et 94 prélèvements en rivière) sur 62 zones contrôlées réparties sur 20 communes.

A relever que 32 interdictions temporaires de baignade ont été prononcées par arrêté municipal durant la saison balnéaire 2018-2019. Ces interdictions, en augmentation, ont concerné les communes de Carbet, Fort de France, Sainte-Anne, Schœlcher, Trinité, Trois Ilets, et Vauclin.

L’ARS Martinique, les communes, les collectivités, et les différents acteurs de l’eau collaborent ensemble, tout au long de l’année afin d’améliorer la maitrise des causes de pollution. Si, depuis plusieurs années, les eaux de baignade restent  en Martinique de très bonne qualité, il n’en demeure pas moins que c’est un travail de longue haleine avec pour objectif de  préserver la qualité de nos eaux.