Martinique

"Changeons de regard sur Parkinson"

Actualité
Date de publication
Visuel
Parkinson 2017
A l’occasion de la Journée Mondiale Parkinson, le 11 avril, France Parkinson lance sa campagne « Changeons de regard sur Parkinson » pour faire bouger l’opinion publique et combattre les nombreux préjugés.
Corps de texte

France Parkinson lutte contre les idées reçues 

Perçue comme provoquant uniquement des tremblements, la maladie engendre en réalité une multitude d’autres symptômes, telles qu’une rigidité musculaire ou encore une perte de l’équilibre… "Trop souvent associée à un signe de vieillesse, la maladie ne touche pas uniquement les personnes âgées, des personnes en activité professionnelle y sont confrontées" précise Didier Robiliard, malade et Président de France Parkinson et lui-même diagnostiqué à 45 ans.

Ces préjugés sont trop souvent facteurs d’exclusion, tant sur le plan personnel que professionnel. Il est donc urgent de mettre fin à ces idées préconçues, rôle endossé par l’association via la campagne intitulée "Changeons de regard sur Parkinson".

Une campagne de sensibilisation tournée vers la proximité : des actions locales pour favoriser l’échange entre les malades et leur entourage 

D'avril à Mai, l'URML, l'ARS , les URPS ainsi que de nombreux partenaires organisent des conférences débats sur la maladie de Parkinson auprès de la population martiniquaise. Un objectif : Informer sur la maladie, apporter un éclairage et répondre au questionnement du public.

  • 20 avril à Saint-Pierre
  • 27 avril au Vauclin
  • 04 mai au Robert
  • 11 mai à Fort de France

ET SI C’ETAIT UN PARKINSON ? Rejoignez-nous dans cette campagne d’information sur la maladie de Parkinson, des professionnels de santé seront là pour répondre à vos questions.

LES JEUDIS D’AVRIL ET MAI 2017 RÉUNIONS D’INFORMATION de 9h30 à 11h30

Réservation au 05 96 75 11 39

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles

En Martinique

La population de la Martinique est caractérisée par son vieillissement plus rapide que les autres régions de France la conduisant à être en 2030 la 3èmerégion la plus âgé et le département Français d’Amérique, le plus âgé avec ses conséquences principalement sur la perte d’autonomie.

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique dégénérative pour laquelle on dénombre 56 nouveaux cas par an à la Martinique. L’enjeu principal de la prise en charge est celui du maintien de l’autonomie du patient.