COVID-19 : Incendie du centre de vaccination de la ville de Fort de France

Actualité

Le centre de vaccination de la ville de Fort de France a été la cible d'actes de vandalisme.

Le Directeur général de l’ARS de Martinique déplore et condamne avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme inacceptables et inqualifiables, opérés dans la nuit du samedi 31 juillet 2021 et causant la destruction du centre de vaccination de la ville de Fort de France.

Ce centre de vaccination de proximité, joue un rôle déterminant dans le déploiement de campagnes de vaccination, en faveur la population foyalaise et plus largement de la population martiniquaise. C’est un enjeu fort de santé publique qui permet de prévenir des affections et/ou de leurs complications.

Son offre vaccinale étendue (tétanos, rougeole, coqueluche, méningite…) à tous les publics et notamment les personnes les plus fragiles dont les jeunes enfants, s’est élargie, dans ce contexte de crise sanitaire, afin de permettre à la population martiniquaise d’accéder également à la vaccination contre la COVID-19, qui demeure un outil de freinage à la progression du virus sur notre territoire.

Aujourd’hui, sa destruction va entrainer de graves difficultés et d’importantes perturbations dans le programme vaccinal de ces populations et ce, à quelques semaines de la rentrée scolaire.

Depuis le mois de janvier 2021, le vaccin représente le seul espoir d’un retour à une vie normale. Sept mois plus tard, la couverture vaccinale reste encore insuffisante pour faire face à cette augmentation exponentielle de l’épidémie en Martinique. L’ARS de Martinique continuera à s’engager auprès des acteurs de santé pour permettre à chacun d’accéder à la vaccination.

Le Directeur général de l’ARS de Martinique apporte tout son soutien aux équipes de la ville de Fort de France et aux professionnels de santé, qui depuis plusieurs mois, se sont pleinement engagés dans ce dispositif de vaccination pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.