Enquête nationale périnatale 2021 en Martinique

Actualité
Crédit : fotolia

L'ARS Martinique participe aux côtés de Santé Publique France et de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale à la 6e édition de l’Enquête Nationale Périnatale 2021 auprès des femmes venant d’accoucher en maternité, afin de recueillir des informations sur leur santé et celle de leur(s) nouveau-né(s).

Contexte de l'enquête

Les professionnels qui travaillent dans le domaine périnatal ont besoin de données nationales détaillées, fiables, et actualisées de manière régulière. La connaissance des principaux indicateurs de santé est en effet indispensable pour suivre leur évolution, orienter les politiques de prévention, et évaluer les pratiques médicales.

Les Enquêtes Nationales Périnatales (ENP) recueillent des informations sur l’état de santé des mères et des nouveau-nés, les pratiques médicales pendant la grossesse et l’accouchement. Elles sont répétées environ tous les 5 ans depuis 30 ans, sur une semaine en maternité et portent sur environ 13 000 à 15 000 nouveau-nés selon les années.

Les ENP reposent sur un recueil d'informations sur l'état de santé de la mère et de l’enfant et les soins périnataux à partir d'un échantillon composé des naissances survenues pendant une semaine sur l'ensemble des départements français.

Ces données sont indispensables pour suivre l’évolution de la santé, orienter les politiques de prévention, et évaluer les pratiques médicales.

Déroulement de l'enquête

Concernant la Martinique, la durée de l’enquête a été prolongée afin d’obtenir un échantillon suffisamment grand. Elle aura donc lieu du 15 mars au 6 juin 2021.

La coordination sera assurée par l’ARS de Martinique qui fera le lien avec les différents partenaires nationaux et régionaux.

Un enquête en 3 étapes

1ère étape : à la naissance en maternité

Des sages-femmes enquêtrices interrogeront les femmes en maternité lors d'un entretien d'une quinzaine de minutes sur les conditions de vie, le suivi prénatal et les comportements de prévention.

L'entretien sera complété par un recueil d'informations à partir du dossier médical incluant les complications de la grossesse, le déroulé de l'accouchement et l'état de santé de la mère et du nouveau-né.

2e étape : à 2 mois par téléphone

Il s'agira d'un questionnaire d'une quinzaine de minutes portant sur : la santé de la femme et de l'enfant depuis le retour à domicile, le ressenti des femmes par rapport aux soins reçus pendant la grossesse et l'accouchement, l’exposition aux produits cosmétiques et l'alimentation de l'enfant.

3e étape : analyses de données issues de l'Assurance Maladie de la mère et de l'enfant

L'objectif sera de compléter les recueils précédents avec des informations de consommations médicales issues des données de l'Assurance Maladie (consultations en médecine de ville, séjours à l'hôpital, médicaments, affections longues durées…) sur une période commençant avant la grossesse et allant jusqu'à la 1ère année de l'enfant.

Les mères pourront exercer leur droit d’opposition pour chacune des étapes de l’enquête.

Cette enquête n’est pas obligatoire mais est considérée désormais  comme un instrument de mesure incontournable par les professionnels de santé. En effet les données périnatales sont indispensables pour suivre l’évolution de la santé, établir des comparaisons entre pays et évaluer l’impact de certaines recommandations ou mesures publiques. Elles apportent également des informations pour guider les décisions et évaluer les actions entreprises dans le domaine des pratiques médicales ou de la santé publique.

Pour plus d’informations sur le déroulement de l’enquête, vous pouvez consulter les liens suivants :

NB : Pour toutes questions sur les droits des enquêtés, contactez la Déléguée à la Protection des Données de Santé publique France par mail (dpo-perinat@santepubliquefrance.fr) ou par voie postale (Déléguée à la Protection des Données de Santé publique France, 12, rue du Val d'Osne, 94 415 Saint-Maurice cedex).