Éruption volcanique à Saint-Vincent : Les mesures sanitaires à suivre

Actualité
Date de publication
Visuel

Vendredi 9 avril 2021, le volcan de la Soufrière de Saint-Vincent est entré en éruption et a nécessité la mise en place d'un suivi sanitaire face à l’arrivée probable de cendres volcaniques dans les prochains jours en Martinique.

Corps de texte

L’Agence Régionale de Santé de Martinique, dans un principe de précaution, émet des recommandations et mesures sanitaires à la population en cas de retombées volcaniques.

En cas de survenue du phénomène, la population est invitée à observer les recommandations sanitaires et comportementales suivantes :

  • Eviter les activités physiques et sportives intenses,
  • Si vous êtes sous traitement médicamenteux, vous devez suivre votre prescription médicale et circuler avec votre traitement,
  • Garder les enfants à l’intérieur et les empêcher de courir,
  • Afin de ne pas augmenter le degré de pollution évitez les déplacements, ou optez pour le covoiturage ; roulez à allure normale tout en respectant les limitations de vitesse,
  • Pour le nettoyage, préférez l'aspirateur au balai pour évacuer les poussières de la maison afin de limiter la remise en suspension dans l'air de ces poussières.

Les connaissances actuelles sur la composition des cendres sont encore incomplètes, et le risque lié à la présence de particules fines en quantité, reste à préciser.

Ces particules fines peuvent avoir une action irritante sur les voies respiratoires (toux, gènes respiratoires, crise d’asthme) et provoquer des irritations des yeux, notamment pour les personnes sensibles (nourrissons, personnes âgées, asthmatiques, allergiques, déficients respiratoires chroniques, insuffisants cardiaques).

Après avoir été informée des possibles retombées de cendres volcaniques sur la Martinique, l’ARS a immédiatement alerté les distributeurs d’eau potable, pour vérifier leur capacité à s’adapter à une évolution de la turbidité de l’eau.

A ce stade, il n’y a pas lieu de redouter un défaut de production d’eau potable.

Par précaution, les établissements sanitaires et médico-sociaux ont été invités spécifiquement à surveiller le niveau de leurs réserves d’eau.

Pour la population générale, contrairement à des assertions qui circulent depuis hier sur les réseaux sociaux, aucune restriction de distribution de l’eau n’est prévue pour le moment.

Il est donc inutile de constituer des réserves d’eau.

En fonction de l’évolution de la situation et si cela s’avère nécessaire, ces recommandations sanitaires  pourront évoluer.

prévention