Lutte contre les drogues et les conduites addictives

Article
Visuel
Visuel de cigarettes & médicaments
Crédit : Fotolia
Tabac, alcool, drogues, les conduites à risque notamment chez les jeunes représentent une réelle préoccupation pour l'ARS Martinique, qui a conduit à faire des « addictions » une des priorités majeures de santé publique.
Corps de texte

Afin d’amorcer la lutte sur le terrain  un Plan régional de lutte contre les drogues et les conduites addictives a été rédigé afin de fixer un cadre et d’orienter les actions.

Les conduites addictives en Martinique 

En Martinique, l’alcool constitue le produit psychoactif le plus consommé : on trouve 5% de consommateurs quotidiens. Par ailleurs, on compte 15% de fumeurs quotidiens. Quant aux drogues illicites, le cannabis et le crack sont les produits les plus consommés.

Le Plan régional de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2019-2022 de la Martinique.

La prise en compte des enjeux liés aux addictions est une réalité sur le territoire de la Martinique.
La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé poursuivent le pilotage de la stratégie menée depuis 2015 et fixent un nouveau cap autour d'objectifs communs par l'élaboration d'un nouveau plan régional de mobilisation contre les addictions 2019-2022.
Cette stratégie déclinaison du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 a pour vocation de structurer l'action locale autour d'axes définis en activant l'ensemble des leviers nécessaires à sa mise en œuvre .

Le plan s’articule autour de quatre grands axes :

  • AXE 1 Renforcer l’information et la communication sur les addictions
  • AXE 2 Conduire une politique de prévention dès le plus jeune âge
  • AXE 3 Améliorer l’accompagnement des populations vulnérables
  • AXE 4 Limiter l’accès aux produits licites et illicites