Martinique

Infections Sexuellement Transmissibles : une semaine pour les (dé)pister !

Communiqué de presse
Visuel
Du 2 au 8 décembre, se tiendra la Semaine du dépistage des Infections Sexuellement Transmissibles (IST). L’Agence Régionale de Santé et ses partenaires invitent les martiniquais à profiter de cette occasion pour se faire dépister.
Corps de texte

En complément de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida, la Semaine du dépistage des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) se tiendra du 2 au 8 décembre. Une semaine durant laquelle les martiniquais sont invités à se faire dépister et à échanger avec les professionnels sur les IST, parfois méconnues ou oubliées.

Face à la recrudescence des IST sur le territoire, l’ARS Martinique et l’ensemble des acteurs du secteur poursuivent la sensibilisation à l’importance d’un dépistage régulier et d’une protection systématique lors des rapports sexuels.

Durant cette semaine du dépistage, des actions seront organisées sur l’ensemble du territoire comme par exemple des séances de dépistage rapide avec le Trod à destination des jeunes du sud ou le Troddy tour qui s’arrêtera dans 11 communes de l’île. Les 4 centres de dépistage de la Martinique, appelés CeGIDD seront particulièrement mobilisés. Le programme est disponible sur la page Facebook « Faites le dépistage » et sur le site internet www.faiteslededepistage.fr.

Se protéger lors des rapports sexuels et faire le dépistage des IST chaque année et à chaque changement de partenaire sexuel restent les meilleurs moyens pour lutter efficacement contre les IST et protéger les autres.

Pour rappel, les IST les plus répandues sur le territoire sont le VIH, la syphilis, la chlamydia, et la gonococcie. La syphilis sévit particulièrement avec une proportion de dépistage de 7,2 % en moyenne en 2018, face à une moyenne nationale de 3,7 %.

Concernant le VIH, la Martinique est la 5ème région française la plus touchée. 1 105 personnes sont suivies au CHU. En 2018, 52 nouvelles personnes ont été diagnostiquées positives au VIH.

Afin de renforcer la sensibilisation, l’ARS Martinique et ses partenaires ont également lancé une campagne d’information déclinée en télévision, radio et sur les réseaux sociaux.