Martinique

JMS 2018 : POUR UNE MARTINIQUE SANS SIDA

Communiqué de presse
Visuel
JMS 2017
Le 1er décembre aura lieu la Journée Mondiale de lutte contre le sida. L’ARS Martinique et ses partenaires poursuivent la sensibilisation des martiniquais au dépistage du VIH.
Corps de texte

Le 1er décembre aura lieu la Journée Mondiale de lutte contre le sida. L’ARS Martinique et ses partenaires poursuivent la sensibilisation des martiniquais au dépistage du VIH. Aujourd’hui, grâce aux innovations en matière de dépistage et de traitement sur le territoire, une Martinique sans sida est possible. Pour y parvenir, une des priorités reste que chaque Martiniquais se fasse dépister au moins une fois par an et à chaque changement de partenaire sexuel.
 

« Une Martinique sans sida », tel est l’objectif des acteurs de santé martiniquais. Cet objectif est en corrélation avec ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Onusida qui souhaitent tendre vers une contamination zéro des territoires à l’horizon 2030.

L’ARS Martinique et l’ensemble des acteurs du secteur se mobilisent quotidiennement afin d’offrir un panel de techniques de dépistage et de traitement innovant qui soit adapté à chaque martiniquais.

Aujourd’hui, en termes de protection, le préservatif reste le seul moyen efficace contre le sida et la plupart des autres infections sexuellement transmissibles (IST). En complément les avancées scientifiques permettent aujourd’hui de proposer des traitements préventifs dans des situations particulières.

Quant au dépistage, la consigne est claire : au moins une fois par an et à chaque changement de partenaire sexuel ; chaque martiniquais doit se faire dépister. Un panel important de techniques de dépistage est disponible sur le territoire. Chacun peut s’approprier la méthode qui lui correspond : les tests en laboratoires d’analyses, les tests rapides disponibles en pharmacies et les tests gratuits proposés par les associations et les centres de dépistages appelés CeGIDD. 4 points d’accueil sont disposibles en Martinique : à l’hôpital Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France, à l’hôpital Louis Domergue de Trinité, au centre de santé polyvalent de Martinique à Fort-de-France et à Saint-Pierre.

En matière de traitement du VIH, les techniques disponibles en Martinique sont de plus en plus innovantes. Aujourd’hui, une personne qui suit parfaitement son traitement avec un suivi prolongé et régulier par un professionnel de santé ne transmet pas le VIH à son partenaire.

Pour rappel, la Martinique est la 5ème région française la plus touchée par le VIH. 1 045 personnes en Martinique touchées par le VIH sont suivies au CHU de Martinique. En 2015, 59 nouvelles personnes.

A l’occasion de la JMS, l’ARS Martinique invite les martiniquais à découvrir ou redécouvrir les outils de sensibilisation au dépistage. Retrouvez la vidéo « Tout savoir sur le dépistage », ainsi que les modules vidéo « Stop aux idées reçues » et « Les bonnes pratiques » sur la page Facebook « Faites le dépistage ».

Plus de renseignements : www.faitesledepistage.fr

 

Aller plus loin