Mars Bleu : 1 mois de lutte contre le cancer colorectal

Actualité

31 jours pour informer, mobiliser, convaincre !
L’enjeu de la campagne régionale Mars Bleu 2022 contre les cancers colorectaux, dont le lancement s'est effectué  le 07 Mars 2022 à l'ARS, est d'encourager la population et plus spécifiquement les personnes âgées de 50 à 70 ans au dépistage du cancer colorectal !

Chaque année, le mois de Mars annonce l’opération Mars Bleu, pour sensibiliser contre le cancer colorectal avec une succession d’évènements, d’actions, de rencontres et d’initiatives locales en matière de prévention, d’incitation au dépistage et d’amélioration du parcours de soins et de vie pendant et après la maladie.

L'occasion de rappeler qu’en Martinique,  ce cancer reste la  2ème cause de mortalité par cancer et le 3ème cancer le plus fréquent aussi bien chez la femme que l’homme. Pourtant, détecté tôt, il guérit dans 9 cas sur 10. Les cancers colorectaux sont en partie évitables car des facteurs de risque modifiables ont été identifiés : l’alcool, le surpoids, l’obésité, le tabac, l’alimentation, la sédentarité.

Cette année encore, l’Agence  Régionale de Santé (ARS), la plateforme régionale d’oncologie de Martinique (PROM) et son Centre de Coordination des Dépistages des  Cancers (CRCDC) se mobilisent pour inviter les personnes âgées de 50 à 74 ans à se faire dépister. Des actions de sensibilisation seront organisées localement  et accompagneront la campagne de communication nationale, qui se déroulera tout au long du mois de mars.

Facteurs de risque connus sur  lesquels on peut tous agir !

En complément de cette forte mobilisation en faveur du dépistage de ce cancer tout au long du mois de mars, plusieurs actions de prévention seront proposées par la plateforme régionale d’oncologie de Martinique et ses partenaires pour rappeler les messages de prévention :

  • combattre la sédentarité : bouger plus et passer moins de temps assis
  • réduire le risque en maintenant un poids santé
  • limiter sa consommation d’alcool
  • vivre sans fumer
  • consommer moins de viande rouge et de viande transformée (hot-dogs, jambon, saucisses,…)

Quelques chiffres à retenir :

Chaque année en Martinique plus de 65 000 personnes invitées

Environ 20 000 tests réalisés (400 tests par semaine)

1 personne sur 3 réalise son test de dépistage : taux d'activité en baisse (dépistages / invitations)

2019 : 32% / 2020 : 31% / 2021 : 28,1%

Répartition de la participation au dépistage inégale :

Selon le sexe : 25% chez les hommes et 40% chez les femmes
Selon l’âge : participation < à 30% entre 50 et 60 ans, >30% au-delà
Selon la commune de résidence : participation plus élevée dans les communes dites moins favorisées
 

4% de tests positifs nécessitent la réalisation d’une coloscopie

Plus de 87% des coloscopies réalisées après un test positif

50% de coloscopies sans polype, ni cancer
40% de polypes dont 60% à risque
10% de cancer >> 90% de guérison

Mortalité :

En Martinique, environ 80 personnes décèdent chaque année.

Nouveaux cas diagnostiqués par an ( répartition hommes /femmes)

 

     

    • Mettre en place le réseau d’acteurs en proximité des usagers de soins
    •  Renforcer et adapter les messages de prévention
    •  Ajuster la réponse aux besoins spécifiques des publics
    • Dynamiser la prévention et mettre en place des partenariats innovants en proximité des lieux de vie et/ou d’expression
    • Contribuer activement à la réduction des délais d’accès aux examens diagnostics et rendre plus accessible la recherche clinique

    De nombreuses actions de sensibilisation seront organisées  tout au long du mois de mars  (colon tour, conférences débats, ateliers d’information …)

    Retrouvez, au fil de l’eau, le programme des actions « Mars bleu » :

    11 Mars 2022

    • Matinée de sensibilisation - Commune du Gros-Morne
    • Conférence santé sur les cancers au féminin avec un temps d'information sur le cancer colorectal et le dépistage - Commune du François

    14 Mars 2022

    Journée Santé Bien-être - Commune du Gros Morne

    19 mars 2022

    Micro village santé- Commune du Gros Morne

    • Sur le site internet de la plateforme régionale d’oncologie de Martinique www.cancer-martinique.fr
    • Sur le site depistage-cancer-martinique.com.

    www.monkit.depistage-colorectal.f, une nouvelle plateforme pour commander son kit de dépistage du cancer colorectal

     
    Depuis le 1er mars, les femmes et les hommes de 50 à 74 ans, qui ont reçu leur invitation au dépistage du cancer colorectal, peuvent commander leur kit en ligne et le recevoir gratuitement chez eux. Il s’agit d’une modalité d’accès au test supplémentaire, qui s’ajoute à la possibilité de récupérer un kit chez son médecin.

    En facilitant l’accès au test de dépistage, le site de commande en ligne monkit.dépistage-colorectal.fr doit favoriser la participation au programme national de dépistage du cancer colorectal. Celle-ci reste très faible, alors que ce test peut sauver des vies. En effet, détecté tôt, un cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Or chaque année, 43 300 personnes sont atteintes par ce cancer qui cause plus de 17 000 décès, en France.

    Muni du numéro d’invitation reçu par courrier, il sera possible de passer commande après avoir répondu au questionnaire médical en ligne. Celui-ci permet de vérifier que cette modalité de dépistage par test immunologique est bien adaptée au répondant. Le kit lui sera ensuite envoyé à domicile sous 15 jours ouvrés.
    Le test de dépistage reste identique : simple, rapide et indolore, à réaliser chez soi, et pris en charge à 100 %, sans avance de frais. Il concerne les personnes de 50 à 74 ans, sans symptôme, ni antécédents personnels et familiaux.

    Ce site a été élaboré et mis en ligne par l’Assurance maladie avec l’Institut national du cancer, en partenariat avec la Sécurité sociale agricole (MSA).

    La mise en place de cette nouvelle modalité d’accès au test de dépistage s’inscrit dans les objectifs de la Stratégie décennale de lutte contre les cancers (2021-2030), élaborée par l’Institut national du cancer. 

    Source : Site de l'INCA

     
     

    Aller plus loin