Prévention des maladies chroniques et promotion d’une nutrition favorable à la santé

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Environnement, santé publique et prévention

En cours d'attribution

L’ARS lance un appel à projets régional relatif à la prévention des maladies chroniques et la promotion d’une nutrition favorable à la santé.

En Martinique, l’état nutritionnel de la population est plus défavorable que dans l’Hexagone, selon le rapport d’expertise scientifique de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) publié en 2020[1]:

-        Les prévalences de la surcharge pondérale, du diabète et de l’hypertension artérielle sont supérieures à la moyenne nationale.

-        Les populations sont plus à risques : les inégalités sociales de nutrition sont plus fortes qu’en France hexagonale, avec un effet cumulatif des facteurs socio-économiques et du genre, conduisant à une surreprésentation des femmes dans les catégories les plus défavorisées ;

-        Des facteurs d’environnement de soins, alimentaires et d’activité physique spécifiques : les disparités territoriales et intra-territoriales en matière d’offre de services de santé et de soins mais également la sous-dotation en infrastructures sportives sont de potentiels facteurs d’inégalités de santé. Les produits importés présentant des compositions nutritionnelles plus défavorables représentent une part plus importante de l’offre disponible.

Objectif 

Ce présent appel à projets s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé (SNS), du projet régional de santé (PRS 2) et des programmes spécifiques tels que les plans territoriaux de santé, le programme national nutrition santé 2019-2023 (PNNS 4) ou la stratégie sport-santé.

Le PNNS4 a pour objectif général d’améliorer l’état de santé de la population en agissant sur la nutrition. Compte-tenu des spécificités ultramarines, le gouvernement a proposé qu’un volet Outre-Mer du PNNS soit co-construit avec les partenaires du champ,

Le PNNS4 comporte 4 axes thématiques :  

1-        Améliorer l’environnement alimentaire et physique

2-        Mieux communiquer et sensibiliser

3-        Agir sur l’environnement des soins

4-        Poursuivre les études et la recherche pour améliorer les connaissances

et un axe transversal : favoriser l’accès durable des publics précaires à une alimentation favorable à la santé dans une perspective d’inclusion, de prévention et d’autonomie dans l’accès à l’alimentation.

Les priorités opérationnelles régionales sur le champ des maladies chroniques sont notamment de :

-        Sensibiliser les professionnels de santé à la culture de prise en charge et au suivi des maladies chroniques ;

-        Améliorer la prise en charge des patients en surpoids ou obèses ;

-        Améliorer l’accès au dépistage et à la prise en charge précoces des maladies rénales chroniques ;

-        Poursuivre et renforcer les actions en faveur de la prévention et de la prise en charge des risques cardio-vasculaires ;

-        Améliorer la coordination des acteurs autour du parcours des patients avec une maladie chronique ;

-        Améliorer le suivi, la surveillance et la prise en charge des patients diabétiques.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre des priorités de santé publique, l’Agence Régionale de Santé de Martinique soutient des projets en prévention et promotion de la santé contribuant à améliorer la santé et la qualité de vie de la population Martiniquaise, y compris en période de circulation épidémique du COVID-19.

Cet appel à projets a pour objectif d’initier, de renforcer ou d’étendre des projets innovants, à fort potentiel, concourant à réduire les inégalités de santé et pour lesquels un appui financier et méthodologique permettrait un renforcement des ambitions et une meilleure garantie d’objectivation de leurs impacts.

Les actions d’aller-vers sont encouragées, dans le respect des gestes barrière. L’idée consiste à favoriser l’accès aux dispositifs de prévention en nutrition-santé et prévention des maladies chroniques. L’ARS incite les opérateurs accompagnant les personnes en situation de précarité à inclure dans leur(s) intervention(s) un volet santé. Les initiatives dans le milieu professionnel sont encouragées également.

Cet appel à projet laisse une large place à la créativité en matière de modalités d’intervention. L’ARS encourage les acteurs à impliquer les publics cibles à la définition, la mise en œuvre et l’évaluation du projet. L’ARS encourage les acteurs à proposer également des évènements pour les RDV annuels de santé (une semaine de prévention des maladies chroniques en octobre-novembre 2021, la semaine nationale de prévention de la dénutrition en novembre 2021, la journée mondiale du rein, etc.).

Publics cibles

Les publics ciblés peuvent être la population générale ou des publics spécifiques telles que les femmes, les enfants, les jeunes à faibles ressources, les personnes en charge de familles monoparentales, les personnes âgées, les personnes ayant contracté le COVID-19, etc. La réduction des inégalités de santé est recherchée.

Candidature et modalités de dépôt des dossiers 

Cet appel à projets est ouvert à tous les porteurs de projets à l’exception des personnes physiques ou morales de droit privé à but lucratif.

Le cahier des charges ainsi que les éléments constitutifs du dossier de demande sont disponibles en téléchargement ci-dessous.

La date limite de dépôt des dossiers  est fixée au 16 août 2021 inclus.

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/appel-a-projets-regional-prevention-des-maladies-chroniques-nutrition