Martinique

La gale

Article
Visuel
Enfants en train de courir
Crédit : Fotolia
La gale est une infection cutanée due à un parasite appelé sarcopte. Il se loge sous la peau, y creuse des sillons et est à l’origine de démangeaisons importantes.
Corps de texte

La gale est une maladie bénigne, mais très pénible, qui peut toucher tout le monde, quel que soit l’âge, le sexe ou le niveau social.

Elle ne guérit pas spontanément et nécessite une prise en charge rigoureuse avec un traitement oral ou cutané et le traitement de l’environnement.

Les symptômes se manifestent sous forme de démangeaisons importantes (particulièrement le soir et la nuit) au niveau :

●      des doigts et des poignets ;

●      des aisselles et des coudes ;

●      des organes génitaux et des mamelons.

On retrouve également des plaies et des lésions de grattage, peu caractéristiques mais pouvant conduire à un retard de prise en charge : eczéma, prurit sénile, etc.

La contamination se fait par:

●      des contacts directs et prolongés de la peau avec une personne porteuse de la gale ;

●      des contacts indirects avec des tissus contaminés : vêtements, linge de maison et de toilette, literie, fauteuils, canapés, sièges de voitures, etc.

Il n’y a pas de contagion possible par les meubles lisses ni par les objets scolaires.

Il est indispensable de traiter en même temps le sujet malade et la famille vivant sous le même toit, même s’il n’y a pas de symptômes.

Le médecin généraliste pourra prescrire un traitement par voie orale et/ou un traitement en application cutanée, à laisser poser et à rincer abondamment.

  • Ces produits n’étant pas efficaces sur les œufs, une deuxième prise ou une deuxième application sont nécessaires après 2 semaines.

Il est nécessaire de prévenir immédiatement l’école ou la crèche, après le diagnostic du médecin, pour éviter la contamination au sein de la collectivité.

L’ARS sera éventuellement prévenue par la collectivité afin de vérifier les mesures mises en œuvre.

 

  • Pour rappel, la contamination n’est pas possible par contact avec les surfaces lisses et inertes, ni contact avec les stylos et cahiers. Un nettoyage simple est alors suffisant.
  • La fermeture de l’établissement ne doit pas être systématique.

 

Aller plus loin