Martinique

La grippe saisonnière

Article
Visuel
femme malade vérifiant sa température
Crédit : Fotolia
La grippe saisonnière peut entraîner des complications graves chez les personnes fragiles : elle entraîne de nombreux décès chaque année. Le vaccin grippal demeure un moyen efficace et sûr pour prévenir la grippe et protéger les populations les plus vulnérables.
Corps de texte

Il est recommandé aux personnes atteintes de la grippe de :

●      limiter les contacts avec d’autres personnes, en particulier les personnes à risque ou fragiles, et éventuellement de porter un masque chirurgical en leur présence ;

●      se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou les désinfecter avec une solution hydroalcoolique ;

●      se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement ;

●      se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique.

Il est recommandé aux personnes de l’entourage du malade ainsi qu’aux professionnels de santé de :

●      éviter les contacts rapprochés avec les malades ;

●      se laver régulièrement les mains, particulièrement après tout contact avec le malade ou le matériel utilisé par le malade ;

●      nettoyer les objets couramment utilisés par celui-ci.

Se vacciner contre la grippe présente un bénéfice direct et individuel :

●      la personne vaccinée fabrique ses propres défenses contre le virus. Si elle est amenée à rencontrer le virus pendant la période épidémique, son organisme saura se défendre.

●      la vaccination contre la grippe permet de limiter la survenue de formes sévères, pouvant nécessiter une hospitalisation dans un service spécialisé.

Le vaccin contre la grippe présente aussi une protection collective indirecte : en empêchant le virus de circuler, la personne vaccinée protège les personnes de son entourage les plus fragiles.

« Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ».

Les différents virus grippaux mutent fréquemment. Tous les ans, les souches utilisées pour la préparation du vaccin sont adaptées aux mutations du virus dans le monde.

La vaccination doit donc être renouvelée tous les ans à l’automne afin que le vaccin protège contre les virus qui circuleront durant l’hiver.

Toutes les personnes âgées de plus de 65 ans ont reçu un bon de leur caisse primaire d’assurance maladie qui leur permet de retirer gratuitement leur vaccin en pharmacie :

●      avant d’aller voir leur médecin traitant si elles ont bénéficié d’une prise en charge gratuite au cours des 3 années précédentes ;

●      après avoir vu leur médecin traitant dans les autres cas.

Les médecins et sages-femmes peuvent télécharger, et imprimer des bons de prise en charge vierges, leur permettant de prescrire le vaccin aux personnes qui n’ont pu être identifiées par l’Assurance Maladie, comme les femmes enceintes ou les personnes obèses.

- Si je ne fais pas partie de la population éligible mais que je souhaite quand même me faire vacciner, comment faire ?

Parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller et vous prescrira le vaccin s’il l’estime nécessaire (dans ce cas, le vaccin n’est pas remboursé). Certaines entreprises proposent également la vaccination à leurs salariés.

- Quel est le meilleur moment pour se faire vacciner contre la grippe ?

Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l’on est protégé contre la grippe. C’est le temps nécessaire pour que le système immunitaire réagisse au vaccin. C’est pourquoi il est recommandé de se faire vacciner avant la circulation active des virus grippaux, dès que le vaccin est disponible.

- Si je suis malade, puis-je me faire vacciner ?

La vaccination doit être différée en cas de maladie aiguë s’accompagnant de fièvre.

- Le vaccin grippal peut-il être administré en même temps que d’autres vaccins ?

Le vaccin contre la grippe peut être injecté au même moment que d’autres vaccins, y compris chez les enfants.

- La consultation chez le médecin coûte-t-elle plus cher en cas de vaccination ?

Non, la consultation ne sera pas majorée d’un coût supplémentaire.
 

  • Les professionnels de santé, qu’ils exercent en établissement ou en libéral, sont des personnes de confiance et au contact quotidien des patients et plus largement des citoyens. Leur engagement a valeur d’exemple
  •  En se faisant vacciner, ils se protègent et protègent les autres, en particulier les plus fragiles ou ceux qui ne peuvent se faire vacciner. Ils peuvent être à l’origine de la diffusion de l’épidémie en étant contaminés par leur patient et en exposant à leur tour les plus vulnérables dans le cadre de leur activité.

Le ministère de la santé et les sept ordres de professionnels de santé ont signé une charte d’engagement pour la promotion de la vaccination

Cette charte vise à :

  • encourager les professionnels de santé et leurs collaborateurs à se faire vacciner en réaffirmant en particulier l’importance de la vaccination contre la grippe
  • diffuser les informations et bonnes pratiques sur la vaccination
  • soutenir les initiatives locales en faveur de la vaccination des professionnels de santé
  • encourager les partenariats entre tous les acteurs de la vaccination