Martinique

Le Plan d’action régional Autisme 2014-2017

Article
Le troisième plan Autisme (2013-2017) vise à répondre à la faiblesse de la prise en charge de l’autisme en région tout en laissant le choix aux familles des modalités de cette prise en charge.
Corps de texte

L’autisme a été reconnu comme un handicap en 1996 par la loi « Chossy ».

Ce trouble neuro développemental entraîne différents types de déficiences, très variables d’une personne à l’autre, et nécessite des réponses adaptées et individualisées.

Il est caractérisé par des altérations graves du développement dans les trois domaines suivants :

  • La communication verbale et non verbale,
  • Les interactions sociales et comportements,
  • Les intérêts et activités qui sont restreints et stéréotypés.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a estimé, sur la base des études internationales, qu’un nouveau-né sur 150 serait concerné par l’autisme et/ou les troubles envahissant du développement.

Toutefois en 2010, en France, seules 75 000 personnes avec autisme ou troubles envahissant du développement étaient diagnostiquées et prises en charge dans le secteur médico-social et moins de 20% d’entre elles bénéficiaient d’un accompagnement au sein d’une structure dédiée.

Eu égard aux différents besoins identifiés, le 3ème plan autisme national a été lancé le 2 mai 2013, par Mme Marie Arlette CARLOTTI, Ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion.

Ce plan national se décline en 5 grands axes principaux :

  • Diagnostiquer et intervenir précocement
  • Accompagner tout au long de la vie
  • Soutenir les familles
  • Poursuivre les efforts de recherche
  • Former l’ensemble des acteurs.

Le 3ème plan national autisme est mis en application en Martinique avec la création d’une unité d’enseignement maternelle, le renforcement des moyens pour les structures accueillant des autistes et l’élaboration d’un Plan d’Action Régional Autisme 2014-2017.

Le Plan d’Action Régional Autisme pour la Martinique, fruit d’une importante concertation avec l’ensemble des acteurs du champ de l’autisme, détaille des actions concrètes pour une meilleure prise en charge de l’autisme en Martinique à travers 3 objectifs :

  • Favoriser le repérage précoce et l’accès au diagnostic à tous les âges de la vie.
  • Accompagner les personnes atteintes de troubles autistiques et définir des parcours de vie.
  • Inciter et accompagner la qualité de la prise en charge.