L'eau des sources de bord de route

Article
Les sources dites de bord de route représentent une richesse naturelle et patrimoniale de la Martinique et sont régulièrement utilisées par la population. Elles correspondent à des exutoires naturels des nappes
souterraines.
Corps de texte

Qualité de l’eau des sources en Martinique

Entre 2004 et 2008, 126 sources de bord de route ont fait l’objet d’une étude de la DSDS (devenue ARS) sur leur qualité. Compte tenu de leur environnement, 49 d’entre elles ont été considérées comme préservées des pesticides, et 77 ont fait l’objet d’une analyse. Les résultats ont mis en évidence que 40% de celles-ci sont contaminées par des pesticides, et dans plus de 9 cas sur 10, il s’agit de la chlordécone. Certaines sources sont parfois très contaminées, jusqu’à plus de 500 fois la norme fixée pour l’eau potable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les sources les plus polluées se situent dans le Nord Atlantique et le centre de la Martinique mais le Sud de l’île est lui aussi concerné par des contaminations dépassant la norme de potabilité (0,1 µg/L).

 

Outre la présence de pesticides, les sources de bord de route montrent également des signes de contamination bactérienne. 90% sont impropres à la consommation. Leur consommation est fortement déconseillée

 

Aller plus loin