Martinique

Les structures pour personnes en situation de handicap Martinique

Article
Visuel
Un fauteuil roulant
Crédit : Fotoloia
Répondre efficacement aux besoins des personnes en situation de handicap sur le territoire est une priorité.
Corps de texte

Afin d’apporter des solutions appropriées à toutes les situations, il existe une diversité de structures qui sont destinées à leur accueil. Ces établissements se classent selon l’âge, le degré d’autonomie de la personne ainsi que le lieu d’intervention.

Les établissements et services médico-sociaux peuvent être financés soit :

  • par l’ARS Martinique ;
  • par la collectivité territoriale de Martinique (CTM) ;
  • conjointement par les deux autorités.

Les différentes structures peuvent être accessibles :

  • Directement par les usagers ;
  • Sur notification d’orientation par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).
  • Le Centre d’accueil médico-social précoce (CAMSP) : il assure le dépistage précoce et le traitement en cure ambulatoire des enfants de moins de 6 ans présentant un risque de handicap ou atteints d’un handicap sensoriel ou moteur en vue de prévenir ou réduire l’aggravation du handicap.
  • Le Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) : il assure un diagnostic et un traitement en cure ambulatoire des enfants et jeunes de 3 à 18 ans atteints de troubles neuropsychologiques ou de troubles du comportement.
  • Le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) : il assure des prestations de soins infirmiers auprès de personnes de plus de 60 ans ou des adultes handicapées de moins de 60 ans présentant un handicap ou atteintes de pathologies chroniques. Le SSIAD intervient à domicile ou dans des établissements non-médicalisés.
  • Le Centre d’accueil de jour (CAJ) : c’est une structure de répit, qui permet à des personnes vivant à domicile d’être accueillies sur une courte période.  Ils peuvent accueillir des adultes et/ou des enfants.
  • Le Groupe d’entraide mutuelle (GEM) : c’est une association d’usagers adhérents qui vise à prévenir et compenser le manque de vie en société en mettant en place des temps d’échanges, d’activités et de rencontres. Ils concernent généralement des adultes présentant un handicap psychique.
  • Le Service d'accompagnement socio-éducatif et de développement de l'autonomie (SASEDA) : il accompagne des personnes, majoritairement des adultes, présentant des troubles du spectre autistique afin d’acquérir une autonomie sociale et une intégration scolaire. Les interventions sont menées au domicile ou sur les lieux de vie de la personne.
  • Le Centre de ressources autisme (CRA) : c’est un centre d’information et de coordination qui assure des actions de dépistage, d’aide, d’information et de formation, d’expertise et de coordination au bénéfice :
    • d’usagers atteints d’autisme et de troubles envahissants du développement, et leur entourage ;
    • d’autres établissements ou services.

Les établissements et services intervenant auprès des enfants en situation de handicap

Les établissements pour enfants (instituts) accompagnent à la journée des enfants de 3 à 20 ans. Ils peuvent comprendre des Sections d’éducation et d’enseignement spécialisés (SEES), et/ou des Section d'initiation et de première formation professionnelle pour les adolescents (SIPFP).

Les différentes catégories d’instituts présents sur le territoire martiniquais sont :

  • L’Institut médico-éducatif (IME) : il assure des soins et une éducation spéciale aux enfants et adolescents atteints de déficience à prédominance intellectuelle/cognitive, pouvant s’accompagner de troubles moteurs, sensoriels et/ou du comportement.
  • L’Institut d’éducation pour déficients sensoriels (IES) qui comprend :
    • une Section d’éducation spéciale et d’enseignement spécialisé pour déficients sensoriels avec trouble(s) ou handicap(s) associé(s) (SEHA pour les enfants de 6 à 16 ans) ;
    • et une Section de Formation professionnelle (SFP : pour les personnes de plus de 16 ans).
  • L’Établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP) : il est destiné aux jeunes présentant des handicaps graves, associant déficience motrice et déficience mentale sévère ou profonde qui entraînent une restriction extrême de leur autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation.
  • L’Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP) : il assure la prise en charge d’enfants, d’adolescents ou de jeunes adultes présentant des difficultés psychologiques et des troubles du comportement qui perturbent leur socialisation et l’accès aux apprentissages, malgré des potentialités intellectuelles préservées.
  • L’Établissement d’éducation spéciale (EES) : il assure la prise en charge éducative et pédagogique de jeunes autistes âgés de 4 à 20 ans.

Les Services d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD) apportent aux jeunes de 0 à 20 ans et aux familles un accompagnement, un soutien éducatif, pédagogique et thérapeutique individualisé dans le cadre d’une intégration scolaire ou dans tout autre lieu de vie.

Le SESSAD peut être autonome ou rattaché à un établissement d’éducation spéciale. Il peut également être spécialisé pour les déficiences intellectuelles, motrices ou les troubles du comportement, pour déficients auditifs et visuels ou pour polyhandicapés.

Les établissements et services à destination des adultes en situation de handicap

On peut distinguer 3 types de structures à destination des adultes (sous financement total ou partiel de l’ARS) :

Les établissements d’hébergement

  • Le Foyer d’accueil médicalisé (FAM) : il reçoit des personnes lourdement handicapées et ayant besoin d’une assistance pour la plupart des actes essentiels de la vie courante, ainsi que d’une médicalisation sans toutefois justifier une prise en charge complète par l’Assurance maladie. L’accueil peut être limité à la journée, sans hébergement (accueil de jour).
  • La Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) : elle reçoit en hébergement permanent des personnes qui nécessitent un accompagnement quotidien et médicalisé pour la réalisation des actes essentiels de la vie, du fait de leur handicap intellectuel, psychique, moteur ou somatique grave ou d’une association de handicaps. L’accueil peut être limité à la journée, sans hébergement (accueil de jour).

Les établissements dédiés au travail

  • L’Établissement et le service d’aide par le travail (ESAT) : il accueille des personnes handicapées dont les capacités de travail ne leur permettent, momentanément ou durablement, ni de travailler en entreprise ordinaire ni d’exercer une activité professionnelle indépendante. L’ESAT offre un accès au travail ainsi qu’un soutien médico-social et éducatif en vue de favoriser leur épanouissement personnel et social.
  • L’Unité d’évaluation, de réentraînement et d’orientation sociale et socioprofessionnelle (UEROS) : elle accueille des personnes dont le handicap, lié en tout ou en partie à des troubles cognitifs ou du comportement ou de la relation affective, résulte d’un traumatisme crânien ou de toute autre lésion cérébrale acquise.

Les services

  • Le Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) : il propose un  accompagnement adapté qui favorise le maintien ou la restauration des liens sociaux et professionnels, et facilite l’accès à l'ensemble des services offerts par la collectivité.

Ses missions impliquent :

  • une assistance ou un accompagnement pour tout ou partie des actes essentiels de l'existence
  • un accompagnement social en milieu ouvert et un apprentissage à l'autonomie
  • des soins réguliers et coordonnés
  • un accompagnement médical et paramédical en milieu ouvert.

Aller plus loin

Documents à télécharger