Martinique

S’immuniser contre la varicelle

Article
Visuel
Image Source
Varicelle
Crédit Fotolia
La varicelle est une infection virale très contagieuse, généralement bénigne. Elle se manifeste principalement par une éruption reconnaissable par les petites vésicules qu’elle entraîne. La varicelle est souvent plus sévère chez l’adulte que chez l’enfant.
Corps de texte

Varicelle : doit-on s’isoler ?

Il n’est pas recommandé d’exclure les enfants atteints de varicelle des collectivités. Cependant, la fréquentation d’une collectivité (écoles, crèches) à la phase aiguë d’une maladie infectieuse n’est pas souhaitable.

Dans une collectivité fermée où se trouvent des personnes susceptibles de faire des formes graves, les personnes atteintes de varicelle doivent être isolées.

Quand doit-on se vacciner de la varicelle ?

La vaccination généralisée contre la varicelle des enfants à partir de l’âge de 12 mois n’est pas recommandée dans une perspective de santé publique.

La vaccination contre la varicelle est recommandée pour :

●      Les adolescents âgés de 12 à 18 ans n’ayant pas d’antécédent clinique de varicelle ou dont l’histoire est douteuse. Un contrôle sérologique préalable peut être pratiqué dans ce cas ;

●      Les femmes en âge de procréer (notamment celles ayant un projet de grossesse) et sans antécédent clinique de varicelle. Un contrôle sérologique préalable peut être pratiqué ;

●      Les femmes n’ayant pas d’antécédent clinique de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse) dans les suites d’une première grossesse ;

●      Les adolescents à partir de 12 ans et les adultes exposés à la varicelle, immunocompétents sans antécédent de varicelle ou dont l’histoire est douteuse, dans les 3 jours suivant l’exposition à un patient avec éruption ;

●      Toute personne sans antécédent de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse) et dont la sérologie est négative, en contact étroit avec des personnes immunodéprimées ;

●      Les enfants candidats receveurs, dans les six mois précédant une greffe d’organe solide, sans antécédents de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse) et dont la sérologie est négative ;

La vaccination contre la varicelle est recommandée pour les personnes sans antécédent de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse) et dont la sérologie est négative, qui exercent les professions suivantes :

●      Professionnels en contact avec la petite enfance ;

●      Professions de santé en formation ;

●      Dans les services accueillant des sujets à risque de varicelle grave, de préférence à l’embauche.

Grossesse et vaccination contre la varicelle

La vaccination contre la varicelle est contre-indiquée pendant la grossesse. Toute grossesse doit être évitée dans le mois suivant la vaccination.

Il convient de conseiller aux femmes ayant l’intention de débuter une grossesse de différer leur projet.

Aller plus loin

Documents à télécharger