Martinique

Bronchiolite

Article
Visuel
Médecin auscultant un bébé
Crédit : fotolia
La bronchiolite est une maladie virale du jeune enfant. Une épidémie saisonnière se manifeste chaque année aux Antilles. Pour combattre la bronchiolite, il existe des gestes simples à réaliser.
Corps de texte

La bronchiolite, c’est quoi ?

Maladie virale du jeune enfant, la bronchiolite touche principalement les enfants avant l’âge de 2 ans.

Dans plus de 7 cas sur 10, la bronchiolite de l'enfant est due au virus respiratoire syncitial (VRS), touchant les petites bronches.

Le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux, le matériel souillé par une personne enrhumée et par les mains. Un rhume de l'enfant et de l'adulte peut être à l'origine d'une bronchiolite chez le nourrisson.

Cette maladie, facilement reconnue par le médecin ou le pédiatre, relève dans la très grande majorité des cas (95 %) d’une prise en charge en ville.

Dans de rares cas, la bronchiolite impose l’hospitalisation, afin de pouvoir surveiller la fonction respiratoire et, éventuellement, de mettre en œuvre des mesures de réanimation.

Aux Antilles, la bronchiolite se manifeste sous forme d’épidémie saisonnière. Elle débute généralement fin septembre, pour atteindre un pic mi-octobre et se termine fin février-début mars. En moyenne, elle dure 20 à 25 semaines.

La prévention contre la transmission du virus

Voici quelques gestes simples à adopter pour limiter la transmission du virus :

●      Se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper d’un bébé.

●      Éviter :

○      D’emmener le nourrisson dans des lieux publics : il pourrait se trouver en contact avec des personnes enrhumées (transports en commun, centres commerciaux, hôpitaux, etc.) ;

○      D’échanger, dans la famille, les biberons, sucettes, couverts non nettoyés ;

●      Veiller à une aération correcte de la chambre tous les jours.